Lumpini Park – Bangkok

English

Le parc Lumpini est l’endroit idéal à Bangkok pour faire un break et profiter des nombreuses activités dont dispose le parc. Avec plus d’un demi-million de kilomètres carré, le parc propose une multitude d’espace ou se reposer et se détendre. Lumpini, c’est une grande variété de faune et de flore dans un cadre agréable, vous invitant tout simplement à vous échapper de la vie quotidienne à Bangkok. Des visiteurs de tout âge s’y rendent, notamment pour la profusion d’activités et d’infrastructures de loisirs disponibles. En effet, il y a par exemple un terrain de basket ou de nombreux joueurs ont pris l’habitude de disputer des parties jusque tard dans la soirée. En fin de journée, il est également possible de profiter de cours de fitness ou d’aérobic en plein air gratuitement. De nombreux visiteurs pratiquent également du sport seuls ou entre amis : running et stretching, vélo, yoga et même du tai chi.

lumpini hotels bangkok

Lumpini Park Bangkok

Tout près du parc Lumpini, vous trouverez bon nombre de petits marchands ambulants cuisinant toutes sortes de plats Thaïs. Au même endroit, le weekend, s’installe également un marché ou vous trouvez tout ce dont vous avez besoin, des fruits et légumes frais aux produits de la mer.

Le parc Lumpini est ouvert tous les jours de 4h30 du matin jusque 21h le soir. Vous pouvez vous y rendre par le BTS, station Saladaeng ou en MRT, station Silom ou Lumpini.

Museum National de Thaïlande

English

Le muséum National de Thaïlande est l’un des musées les plus significatifs sur l’histoire et la culture Thaïlandaise. Situé à Bangkok, il est le musée le plus grand d’Asie du sud-est. De façon plus précise, le Museum National a pris place dans le palace qui avait été construit pour le Vice-Roi. Plus tard, Rama V en fit un musée. Par la suite, d’autres bâtiments ont été construits, comme la chapelle Buddhaisawan, abritant une image sacrée de Bouddha, Phra Phuttha Sihing.

Museum National de Thaïlande

Museum National de Thaïlande

Le musée est organisé en différentes sections et sujets situés dans des bâtiments et des halls différents. Il présente une longue période de temps, depuis le pré histoire jusqu’à notre ère en exposant de nombreux objets : objets anciens, artisanats, céramiques, outils, vêtements, manuscrits, instruments de musique, etc.

L’entrée coute 200 baths pour les étrangers mais une visite guidée gratuite peut être organisée en anglais, français, allemand ou japonais selon le jour et la disponibilité des guides.

Le Muséum National est ouvert du mercredi au dimanche de 9h00 à 16h00. Vous pouvez vous y rendre par BTS, station Saphan Taksin puis en bateau.

10 faits intéressants à propos de la Thaïlande

English

- La Thaïlande était encore appelée Royaume de Siam jusqu’au 23 Juin 1939.
- La Thaïlande est le seul pays d’Asie du Sud-est n’ayant pas été colonisé par les Européens.
- La Thaïlande est reconnue comme l’un des pays les plus accueillants du monde. En effet, cela pourrait expliquer le surnom qu’on lui donne : «Le pays du sourire».
- La Thaïlande est le 51e plus grand pays du monde avec une superficie de 513 120 km2.
- Avec 67,367,943 habitants, la Thaïlande est le 20e pays le plus peuplé au monde.
- Le Bouddhisme est la religion principale en Thaïlande. Environ 95% de la population pratique cette religion.
- Le sport national en Thaïlande est la boxe Thaï. Parce que les points et les coudes sont aussi bien utilisés que les pieds et les genoux, on appelle ce sport «l’art des 8 membres».
- Pendant le nouvel an Thaïlandais, en avril, la plus grande bataille d’eau du monde a lieu dans les rues de Bangkok. C’est le Songkran festival.
- Bangkok détient le plus grand Bouddha en or. La statue mesure environ 3 mètres et pèse 5,5 tonnes.
- Weekend Market ou J.J. Market, à Bangkok, est le plus grand marché du monde. Il s’étend sur 27 acres soit plus de 10 hectares.

faits

Photo de Bouddha en Thaïlande @ Wat Pho

Tout ce qu’il y a à savoir sur la langue Thaï

ENGLISH

Un peu d’Histoire
Le Thaï est la langue nationale et officielle de la Thaïlande. Il semblerait qu’elle provienne d’un endroit près du Vietnam et de la Chine. La langue Thaï est lié à d’autres langues, notamment celles parlées dans l’est de la Birmanie, au nord du Vietnam, à Yunnan et au Laos. Le Thaï est une langue tonale de la famille Tai Kadai; parlée nationalement malgré l’existence de 4 principaux dialectes provenant du sud, du nord, du nord est et du centre.

Le Thaï en tant que langue écrite a été introduit par le roi Ramkhamhaeng pendant la période Sukhotai. L’écriture est basée sur les langues Pali et Sanskrit. Beaucoup de mots Mon et Khmer sont également utilisés.

L’alphabet Thaï
La langue Thaï utilise un alphabet phonémique ayant 44 consones et 21 voyelles. Le Thaï s’écrit horizontalement, de gauche à droite et sans espace. Les voyelles peuvent s’écrire avant ou après, au-dessus ou en dessous des consonnes. Chaque syllabe contient un son provenant d’une voyelle and doit être prononcée selon 5 tons lexicaux : bas, médian, haut, descendant et ascendant. C’est la raison piur laquelle on parle d’une langue mélodieuse.

La grammaire Thaï parait plus facile que la grammaire des langues occidentales pour la simple et bonne raison qu’il n’y a ni article, ni genre, pas de distinction entre le singulier et le pluriel, pas de conjugaison et pas d’accord sujet-verbe. Quant au vocabulaire, il s’agit d’un ‘large lexique monosyllabique ou dissyllabique’ constituant les mots du quotidien.

Le Thaï - la langue Thaï

Le Thaï – la langue Thaï

Apprendre à parler Thaï
Apprendre à parler Thaï pour les Européens est encore ce qu’il y a de moins difficile comparé à l’écriture. Beaucoup de bons livres et méthodes sont facilement trouvables en librairies et bibliothèques. Le mieux restant de le pratiquer avec des locaux !